• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Enfin, l’homme sourit…

D.Isabelle

Maître poète
Inscrit
6 Septembre 2018
Messages
4,389
J'aime
6,925
Points
183
Localité
Haut de France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#1
ob_cb9157_emerico-imre-toth-1.jpg

Artiste peintre: Emerico Imre Toth

Le solitaire a les yeux océan, le regard perdu
Il n’éprouve plus l'envie de se distraire, il pense.
La solitude et sa pipe sont ses seules compagnes
Il s'abandonne face à la flamme d’un feu de bois


Invincible aux tourments et aux pénitences
Il vit au présent sans voir le passé, ni l’avenir
Il n'aime plus ce monde du désamour, il a froid
Tout est machinal, ses réflexes sont déficients


Sa destinée est de rester cloîtré dans son logis
Immobile devant la fenêtre, il scrute le ciel
Il cherche la belle étoile, à voix basse, il lui parle
Son rituel au quotidien est une routine familière


Devant la cheminée, il reste des heures sans fin
Un verre à la main, la monotonie comme madone
Il prie, il vide sa mémoire comme on vide son sac
Son enfance resurgit mais, il s'en éloigne, il se tait


Son corps est une forteresse, la douleur invisible
Le silence le tue mais, cette vie il l'a choisie
Il ne s'en plaint pas, il s'attendrit en lisant les classiques
Au rythme de vers poétiques, le solitaire illusionne


Il admire la flamme dorée au creux de la cheminée
Elle danse en se torsadant pour attirer son attention
Ca lui fait penser à une femme orientale, jambes voilées
Aux couleurs du soleil levant, voguant sur les dunes


Enfin, l’homme sourit, la flamme lui a réchauffé son âme !

D.Isabelle

J'aime beaucoup le feu de bois dans une cheminée, je n'ai pas résisté à mettre un peu d'ambiance feutrée pour vous souhaiter une douce soirée à toutes et à tous...
17.gif


 
Dernière édition:
Inscrit
7 Octobre 2018
Messages
2,268
J'aime
2,711
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
La flamme vacillait,son esprit l’accompagnait,le corps s'est laissé allé et le sourire est revenu.
Il se trouve que les choses qui paraissent futiles aux autres charment d' autres personnes.
Joli et doux ! voilà tout!
Amitiés
PL
 

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
2,017
J'aime
2,248
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#3
bonjour, j'ai apprécié votre portrait très réaliste de l'homme qui a choisit sa solitude. Je connais ce sentiment ou vous visez juste. Pensez vous que vous pourriez écrire sur la femme avec le même thème?

cordialement

m.
 

D.Isabelle

Maître poète
Inscrit
6 Septembre 2018
Messages
4,389
J'aime
6,925
Points
183
Localité
Haut de France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
La flamme vacillait,son esprit l’accompagnait,le corps s'est laissé allé et le sourire est revenu.
Il se trouve que les choses qui paraissent futiles aux autres charment d' autres personnes.
Joli et doux ! voilà tout!
Amitiés
PL
Merci Poésielibre, votre commentaire me fait très plaisir!
Belle soirée
Amitiés
Isabelle
:)
 

D.Isabelle

Maître poète
Inscrit
6 Septembre 2018
Messages
4,389
J'aime
6,925
Points
183
Localité
Haut de France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#5
bonjour, j'ai apprécié votre portrait très réaliste de l'homme qui a choisit sa solitude. Je connais ce sentiment ou vous visez juste. Pensez vous que vous pourriez écrire sur la femme avec le même thème?

cordialement

m.
Merci Michel d'avoir aimé cet écrit!
Pour répondre à votre question, oui je pense pouvoir écrire sur la solitude de la femme, qui à mon avis est un peu différente de celle de l'homme...La femme quand elle s'éloigne, c'est souvent du à une grande déception! Je vais réfléchir à la question:)

Belle soirée
Amitiés
Isabelle
1.png
 

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
2,017
J'aime
2,248
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
Merci Michel d'avoir aimé cet écrit!
Pour répondre à votre question, oui je pense pouvoir écrire sur la solitude de la femme, qui à mon avis est un peu différente de celle de l'homme...La femme quand elle s'éloigne, c'est souvent du à une grande déception! Je vais réfléchir à la question:)


Belle soirée
Amitiés
Isabelle
Voir la pièce jointe 1117
merci, c'est un thème beaucoup moins traité car on perçoit le solitaire presque toujours comme un homme, mais la solitude de la femme m'a toujours interpelé et qui mieux qu'une femme peut le décrire.

amitiés

m.
 

dridro

Grand poète
Inscrit
30 Septembre 2018
Messages
1,445
J'aime
1,652
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
Voir la pièce jointe 1115
Artiste peintre: Emerico Imre Toth

Le solitaire a les yeux océan, le regard perdu
Il n’éprouve plus l'envie de se distraire, il pense.
La solitude et sa pipe sont ses seules compagnes
Il s'abandonne face à la flamme d’un feu de bois


Invincible aux tourments et aux pénitences
Il vit au présent sans voir le passé, ni l’avenir
Il n'aime plus ce monde du désamour, il a froid
Tout est machinal, ses réflexes sont déficients


Sa destinée est de rester cloîtré dans son logis
Immobile devant la fenêtre, il scrute le ciel
Il cherche la belle étoile, à voix basse, il lui parle
Son rituel au quotidien est une routine familière


Devant la cheminée, il reste des heures sans fin
Un verre à la main, la monotonie comme madone
Il prie, il vide sa mémoire comme on vide son sac
Son enfance resurgit mais, il s'en éloigne, il se tait


Son corps est une forteresse, la douleur invisible
Le silence le tue mais, cette vie il l'a choisie
Il ne s'en plaint pas, il s'attendrit en lisant les classiques
Au rythme de vers poétiques, le solitaire illusionne


Il admire la flamme dorée au creux de la cheminée
Elle danse en se torsadant pour attirer son attention
Ca lui fait penser à une femme orientale, jambes voilées
Aux couleurs du soleil levant, voguant sur les dunes


Enfin, l’homme sourit, la flamme lui a réchauffé son âme !

D.Isabelle

J'aime beaucoup le feu de bois dans une cheminée, je n'ai pas résisté à mettre un peu d'ambiance feutrée pour vous souhaiter une douce soirée à toutes et à tous...


La solitude et sa pipe sont ses seules compagnes
Il s'abandonne face à la flamme d’un feu de bois..

///////////////////////////////////////////////////////

Un poème bien éclairé à l'ombre d'une grande solitude.
Un très beau tableau!
Une triste toile!
Merci à vous!

Driss
 
Haut