• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Il est tant de silences que je n’ai pas vécus

Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
309
J'aime
406
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Je ne suis pas venu chercher dans les décombres
Les amours révolues prostrées dans la pénombre
Les vérités fragiles de frêles secondes
S'impriment sur la vie austère et inféconde

Faut-il glorifier l’éphémère insipide
Dont la beauté factice occulte le grand vide
D’une âme qui languit d’avoir été meurtrie
Alors qu’elle espérait s’ouvrir à l’infini

Je ne suis pas venu nourrir les fantasmes
Des foules endolories plongées dans le marasme
La fuite n’est qu’un leurre, elle déprime les cœurs
Qui placidement s’ouvrent aux indicibles peurs

Faut-il maudire ou fuir chimères et mirages
Dont les devins incultes tirent les présages
Qu’ils sèment à tout vent aux repus de voyages
Que le Temps a sevré d'ouragans et d’orages

Je ne suis pas venu dans le chahut des fats
Pleurer les mornes morts, les insolents, les rats
Ni recracher l’amer qui décime les joies
Et insulte à tout-va l’espérance aux abois

Faut-il que le divin ne soit que dans le choix
Qui apporte aux chanceux le bonheur et la paix
Et qu’il livre à l’oubli les orphelins de foi
Les enfants du désordre, égarés, imparfaits

Je ne suis pas venu m’immiscer en ce monde
Qui jure, qui parjure et qui fait de l’immonde
L’infernale indolence qui inhibe l’envie
Et ruine l’avenir que le froid pétrifie

Il est tant de silences que je n’ai pas vécus
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,337
J'aime
5,643
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Joli soir ami Corsaire

J'ai pris mon temps pour te lire et je ne peux que formuler mon adhésion à ce poème qui semble crier . Je me trompe ? non mais non !

***
Je ne suis pas venu m’immiscer en ce monde
Qui jure, qui parjure et qui fait de l’immonde
L’infernale indolence qui inhibe l’envie
Et ruine l’avenir que le froid pétrifie

Il est tant de silences que je n’ai pas vécus
***
Le monde est si cruel , surtout en ce moment, qu'il nous faut absolument nous élever ... mais comme la tâche est difficile hélas ...
et atteindre le silence, respirant au dedans ... est bien difficile à mes yeux ...
Merci pour ce poème si authentique " sourire"

Bien à toi

Rose ***
 

Zoé

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
801
J'aime
1,001
Points
158
Age
53
Localité
Sarthe
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Comment se détacher de l'illusion quand nos perceptions ne sont que le fruit leurré de nos propres sens ? L'expérience peut-être, et ce que l'on en fait, en notre âme et conscience, avec le cœur...
Je m'en sors bien, non ? :)
J'adore ce détachement, cette paisible lucidité et ce " Il est tant de silences que je n’ai pas vécus "

J'adore ce passage, je suis tellement imparfaite :
" Faut-il que le divin ne soit que dans le choix
Qui apporte aux chanceux le bonheur et la paix
Et qu’il livre à l’oubli les orphelins de foi
Les enfants du désordre, égarés, imparfaits "

Merci beaucoup pour cette lecture, ce regard, ce non jugement, et bravo pour l'intensité que vous avez su donner à ces silences dans lesquels les battements de cœur sont enfin perceptibles.

Belle soirée à vous
 
Inscrit
13 Août 2018
Messages
1,471
J'aime
1,444
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
Une très belle lecture dans tout sa profondeur.
Il semble empreint de rêves inassouvis, de désillusions et désespoirs.
Un beau cri du coeur.

Il est tant de silences que je n’ai pas vécus :
Ce fameux silence à peine ébauché qu'il ressort étouffé par
les déluges de la vie. J'adore le silence mais très difficile à trouver
avec ce quotidien qui nous étouffe.

Amitiés
Impoésie
 
Dernière édition:
Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
309
J'aime
406
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
Joli soir ami Corsaire

J'ai pris mon temps pour te lire et je ne peux que formuler mon adhésion à ce poème qui semble crier . Je me trompe ? non mais non !

***
Je ne suis pas venu m’immiscer en ce monde
Qui jure, qui parjure et qui fait de l’immonde
L’infernale indolence qui inhibe l’envie
Et ruine l’avenir que le froid pétrifie

Il est tant de silences que je n’ai pas vécus
***
Le monde est si cruel , surtout en ce moment, qu'il nous faut absolument nous élever ... mais comme la tâche est difficile hélas ...
et atteindre le silence, respirant au dedans ... est bien difficile à mes yeux ...
Merci pour ce poème si authentique " sourire"

Bien à toi

Rose ***
Le monde est ce que nous en faisons. Mais c'est en nous changeons nous-mêmes que nous pouvons contribuer à changer le monde en mieux. Merci Rose.
 
Inscrit
8 Décembre 2018
Messages
91
J'aime
85
Points
43
Localité
terre
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
Je ne suis pas venu chercher dans les décombres
Les amours révolues prostrées dans la pénombre
Les vérités fragiles de frêles secondes
S'impriment sur la vie austère et inféconde

Faut-il glorifier l’éphémère insipide
Dont la beauté factice occulte le grand vide
D’une âme qui languit d’avoir été meurtrie
Alors qu’elle espérait s’ouvrir à l’infini

Je ne suis pas venu nourrir les fantasmes
Des foules endolories plongées dans le marasme
La fuite n’est qu’un leurre, elle déprime les cœurs
Qui placidement s’ouvrent aux indicibles peurs

Faut-il maudire ou fuir chimères et mirages
Dont les devins incultes tirent les présages
Qu’ils sèment à tout vent aux repus de voyages
Que le Temps a sevré d'ouragans et d’orages

Je ne suis pas venu dans le chahut des fats
Pleurer les mornes morts, les insolents, les rats
Ni recracher l’amer qui décime les joies
Et insulte à tout-va l’espérance aux abois

Faut-il que le divin ne soit que dans le choix
Qui apporte aux chanceux le bonheur et la paix
Et qu’il livre à l’oubli les orphelins de foi
Les enfants du désordre, égarés, imparfaits

Je ne suis pas venu m’immiscer en ce monde
Qui jure, qui parjure et qui fait de l’immonde
L’infernale indolence qui inhibe l’envie
Et ruine l’avenir que le froid pétrifie

Il est tant de silences que je n’ai pas vécus
Merci Corsaire pour cette belle lecture, je pars sur la pointe des pieds, admirative !
JJ
 
Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
309
J'aime
406
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#9
Comment se détacher de l'illusion quand nos perceptions ne sont que le fruit leurré de nos propres sens ? L'expérience peut-être, et ce que l'on en fait, en notre âme et conscience, avec le cœur...
Je m'en sors bien, non ? :)
J'adore ce détachement, cette paisible lucidité et ce " Il est tant de silences que je n’ai pas vécus "

J'adore ce passage, je suis tellement imparfaite :
" Faut-il que le divin ne soit que dans le choix
Qui apporte aux chanceux le bonheur et la paix
Et qu’il livre à l’oubli les orphelins de foi
Les enfants du désordre, égarés, imparfaits "

Merci beaucoup pour cette lecture, ce regard, ce non jugement, et bravo pour l'intensité que vous avez su donner à ces silences dans lesquels les battements de cœur sont enfin perceptibles.

Belle soirée à vous
Je pense que vous voyez l'illusion comme ce monde rempli de bruits qui nous hypnotise en permanence. Vous êtes effectivement un être sensible qui comprend que la vie est hors du bruit, Zoé. La lucidité est essentielle au bonheur. Du moins me semble-t-il.

Vous êtes sensible à ces battements du cœur que le silence permet d'entendre. Vous connaissez sûrement cette pensée d'Oscar Wilde, je me permets de vous la soumettre : "La vie imite l'art, plus que l'art n'imite la vie"...

Merci sincèrement d'avoir exprimé ici ce que le cœur dit en silence...
 
Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
309
J'aime
406
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
Une très belle lecture dans tout sa profondeur.
Il semble empreint de rêves inassouvis, de désillusions et désespoirs.
Un beau cri du coeur.

Il est tant de silences que je n’ai pas vécus :
Ce fameux silence à peine ébauché qu'il ressort étouffé par
les déluges de la vie. J'adore le silence mais très difficile à trouver
avec ce quotidien qui nous étouffe.

Amitiés
Impoésie
Merci Impoésie d'accompagner ces mots ainsi.
 
S

Samsara

Invité
Hors ligne
#11
Bonjour Corsaire,

J'adore votre poésie autant que j'adore le silence


Merci ...
J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence Antoine de St-Exupéry en écho...
47e4f09af57f1e10b7e3536f6e8c1d9a.jpg


Belle journée

Amicalement

Paule
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,367
J'aime
12,889
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#14
Magnifique, j'en suis pétrifiée.

"
Faut-il glorifier l’éphémère insipide
Dont la beauté factice occulte le grand vide
D’une âme qui languit d’avoir été meurtrie
Alors qu’elle espérait s’ouvrir à l’infini "

(y)(y)(y)(y)
Merci !
 
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
1,499
J'aime
3,159
Points
173
Age
81
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
à lire et à relire tant le texte est bien fait
mais c'est à haute voix que plus beau il parait.

Bravo.
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
4,900
J'aime
9,637
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16
Bonjour Corsaire, voilà un poème qui me plait, je le garde sous le coude, tel un parchemin enroulé, pour le lire plus tard à tête reposée, dans un presque silence ponctué du crépitement des buches qui rougissent dans l'âtre. La beauté des mots que vous avez choisis pour exprimer vos ressentis, remplissent l'espace de ce silence empreint à la réflexion. Merci pour ce partage de qualité.

Amicale pensée
Moïse
 
Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
309
J'aime
406
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#18
Bonjour Corsaire,

J'adore votre poésie autant que j'adore le silence


Merci ...
J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence Antoine de St-Exupéry en écho... Voir la pièce jointe 4345

Belle journée

Amicalement

Paule
Merci de poursuivre le silence de si belle manière, Paule. Je rêve de prendre un thé au Sahara...
 
Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
309
J'aime
406
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#19
Magnifique, j'en suis pétrifiée.

"
Faut-il glorifier l’éphémère insipide
Dont la beauté factice occulte le grand vide
D’une âme qui languit d’avoir été meurtrie
Alors qu’elle espérait s’ouvrir à l’infini "

(y)(y)(y)(y)
Merci !
Merci Clari, restez zen.
 

Membres en ligne

Anniversaires du jour

Haut