• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème " J'ai un château plein de promesses "

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
2,017
J'aime
2,248
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
A l’asile psychiatrique comme j’étais bien
Loin des soucis du monde, dans un écrin
De verdure et de bois qui s’étendait
Tout autour de mes bras et les cachets

Les cachets me calmait, m’apportait joie
Et ma vie sur cette terre n’existait plus
Je mangeais, je dormais, je marchais droit
Loin de mon quotidien pesant et de ma rue

Les contrariétés avaient disparu
C’était un hiatus, des congés de rêves
Quand je partais vers l’institut
Un lâcher prise et une trêve

Une trêve aussi d’avec l’inconnu
Le connu et l’humain de fait
Qui se promenait comme en fête
Dans ce havre de paix perdu

Comme j’était bien à l’hôpital
Ma chambre donnant au ponant
Et les oiseaux tout en chantant
Apaisait mon cœur du mal

Du mal de vous avoir perdu
D’être partis au cœur fatal
D’avoir reproduit et déchu
Comme on est bien à l’hôpital

Personne ne venait me trouver
J’avais interdit les visites
Personne d’ailleurs ne comprenait
Et moi j’allais, gaie comme un pic

Comme un pic que je faisais
Au monde entier dans cet Eden
Croyez le si vous le voulez
Le corps s’incline, baisse la tête

Baisse la tête mon petit homme
Et remet toi des ces angoisses
Revitalise ton corps d’homme
Ici le temps n’est plus, s’efface

Tu en as bien de la chance sais-tu
Protéger comme un nouveau-né
Fait de ces songes bien vécues
Des souvenirs de liberté

Liberté, conquête je t’appelle
À venir en mes jours heureux
J’étais loin le temps d’une quête
Mais je n’ai pas fait mes adieux

Et chaque jour vous savez
Que vous pouvez compter sur moi
La crise au vent fort est passé
Voici venu le temps du roi

Du roi du petit roitelet en liesse
Qui vole et danse sous mon toit
Peu importe qu’on ne m’aime pas
J’ai un château plein de promesses

Et toi, tu ne le connais pas!

 

Lysnoir

Grand poète
Inscrit
12 Août 2018
Messages
908
J'aime
902
Points
148
Localité
Région lyonnaise
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
Un texte qui m'interpelle, un peu mystérieux et donc pas facile à commenter.
Ceci-dit, je ressens le besoin de cet homme fragile et en souffrance d'être protégé un temps par les murs de l'hôpital, pour se reconstruire. Cependant, l'élan de vie reprend ses droits et le dernier vers est un peu comme un pied de nez à l'autre qui s'approche et ne sait rien de cet homme qui pourtant a une riche vie intérieure et des rêves plein la tête ou une sorte d'imaginaire un peu fou (va savoir, toi seul qui l'a écrit le sait ;)).

Belle journée Michel
Maune
 

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
2,017
J'aime
2,248
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Un texte qui m'interpelle, un peu mystérieux et donc pas facile à commenter.
Ceci-dit, je ressens le besoin de cet homme fragile et en souffrance d'être protégé un temps par les murs de l'hôpital, pour se reconstruire. Cependant, l'élan de vie reprend ses droits et le dernier vers est un peu comme un pied de nez à l'autre qui s'approche et ne sait rien de cet homme qui pourtant a une riche vie intérieure et des rêves plein la tête ou une sorte d'imaginaire un peu fou (va savoir, toi seul qui l'a écrit le sait ;)).

Belle journée Michel
Maune
tout d'abord, merci pour lire si patiemment mon texte. Pour répondre librement, je dirais qu'il y a de la souffrance pour entrer en institution, que le mot hôpital dérive du mot hospitalité et que je tente de mettre en avant la douceur d'un semblant de drame. Quand au dernier vers, il n'y a pas de pied de nez, l'avant dernière strophe "peu importe..." est un mantra et aussi la possibilité d'une rime.
Quand à la folie, qui peut la situer, elle est en chacun de nous lorsqu'une déviance du comportement apparait et est ainsi stigmatisé, toujours face à la normalité. mon château est vraiment ce havre de paix et j'y retournerai peut-être, si j'ai besoin de m'extirper de ce monde plus agonisant que mes compères du bois gaiement.

amicalement

michel
 

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
2,017
J'aime
2,248
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
Situation d'un homme qui n'est pas à envier du tout
il ne faut pas dire cela, sans parler de moi, Socrate disait que le fou est un sage qui s'ignore, alors vois tu, je voulais juste faire passer un message de tolérance et de gaieté face à un monde bourré de préjugés

belle journée

michel
 

loulette

Grand poète
Inscrit
24 Septembre 2018
Messages
1,066
J'aime
1,875
Points
178
Localité
SIX-FOURS LES PLAGES
Je suis
Une femme
Hors ligne
#6
Rien d'étonnant, dans notre monde de fous, que l'on en vienne à rechercher le calme et la tranquillité!!!!!L'hôpital?Pourquoi pas?Somnoler...Se laisser engourdir par les médocs....Je ne trouve pas celà insensé,mais je pense qu'il faut être au bout du rouleau......Et seul!!!!terriblement seul!!!!!!
 

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
2,017
J'aime
2,248
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
Rien d'étonnant, dans notre monde de fous, que l'on en vienne à rechercher le calme et la tranquillité!!!!!L'hôpital?Pourquoi pas?Somnoler...Se laisser engourdir par les médocs....Je ne trouve pas celà insensé,mais je pense qu'il faut être au bout du rouleau......Et seul!!!!terriblement seul!!!!!!
c'est une solitude vécu en effet, par l'absence et l'abandon de ceux que j'aime. Mais vous avez raison, l'hôpital est salvateur d'une certaine manière.

merci pour votre commentaire

michel
 

Lysnoir

Grand poète
Inscrit
12 Août 2018
Messages
908
J'aime
902
Points
148
Localité
Région lyonnaise
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
tout d'abord, merci pour lire si patiemment mon texte. Pour répondre librement, je dirais qu'il y a de la souffrance pour entrer en institution, que le mot hôpital dérive du mot hospitalité et que je tente de mettre en avant la douceur d'un semblant de drame. Quand au dernier vers, il n'y a pas de pied de nez, l'avant dernière strophe "peu importe..." est un mantra et aussi la possibilité d'une rime.
Quand à la folie, qui peut la situer, elle est en chacun de nous lorsqu'une déviance du comportement apparait et est ainsi stigmatisé, toujours face à la normalité. mon château est vraiment ce havre de paix et j'y retournerai peut-être, si j'ai besoin de m'extirper de ce monde plus agonisant que mes compères du bois gaiement.

amicalement

michel

Merci pour ta réponse qui apporte un peu d'éclairage :)
Quant à la "folie", je suis d'accord avec toi, nous en avons tous notre part. Du reste, j'aime souvent citer ce proverbe suédois "Chacun porte un fou sous son manteau mais certains le cachent mieux que d'autres".
D'autant que dès lors que nous ne rentrons pas dans le "moule", il est facile de taxer l'autre de fou. Et chacun trouve son espace de survie où il le peut.

Amitié en retour
Maune
 

dridro

Grand poète
Inscrit
30 Septembre 2018
Messages
1,434
J'aime
1,642
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#9
C'est du beau travail pour critiquer le quotidien de nos jours ici-bas.
Une sorte de cure pour mieux affronter le réel qui n'est toujours pas facile à vivre.
Bref,un beau poème bien édifié.

Merci et bonne soirée!

Driss
 

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
2,017
J'aime
2,248
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
Merci pour ta réponse qui apporte un peu d'éclairage :)
Quant à la "folie", je suis d'accord avec toi, nous en avons tous notre part. Du reste, j'aime souvent citer ce proverbe suédois "Chacun porte un fou sous son manteau mais certains le cachent mieux que d'autres".
D'autant que dès lors que nous ne rentrons pas dans le "moule", il est facile de taxer l'autre de fou. Et chacun trouve son espace de survie où il le peut.

Amitié en retour
Maune
jolie citation maune, en allant sur le site Evene on y trouve de nombreuses et bien fameuses sur tous les sujets.

belle soirée à toi

michel
 

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
2,017
J'aime
2,248
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#11
C'est du beau travail pour critiquer le quotidien de nos jours ici-bas.
Une sorte de cure pour mieux affronter le réel qui n'est toujours pas facile à vivre.
Bref,un beau poème bien édifié.

Merci et bonne soirée!

Driss
merci driss et tu as raison, c'est une sorte de cure face au monde lorsqu'il nous parait insurmontable et qu'il brouille notre capacité à raisonner correctement. Est ce cela un peu que l'on nomme folie, peut-être?

belle soirée à toi

michel
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,937
J'aime
5,015
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#12
WOW

quelle méga plaidoirie

que des vers tant parlant

un partage de grand talent assurément!!

merci d'avoir visité mes Perver!!!lol

amitiés


RP
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,895
J'aime
3,246
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#13
Bonjour Michel,

Lorsqu'un quotidien de souffrance est trop lourd à porter, il existe des lieux où prendre le temps de s'apaiser et tant pis pour ceux qui apposent une étiquette ... qui sait si un jour ils n'en auront pas besoin ...
Cet oiseau de folie il nous prête sa plume et sa couleur unique ... sachons l'apprivoiser, à moins que ce soit le contraire ... n'ayons pas peur de qui nous sommes.

Bon dimanche Michel
Amitiés
Pierre
 

Coco-Nuts

Grand poète
Inscrit
12 Septembre 2018
Messages
209
J'aime
280
Points
118
Localité
Crégy Les Meaux
Je suis
Une femme
Hors ligne
#14
@michel
Très beau à lire, très prenant, un séjour en hôpital psychiatrique est un apaisement pour l'esprit lorsque le corps baisse les armes....mais c'est aussi un échappatoire pour ne pas voir la vie devant, s'inhiber des soucis, des maux de la vie...mais on en ressort pas souvent encore totalement guéri...
Merci pour ce très beau texte.
Amitié,
Corinne
 

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
2,017
J'aime
2,248
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16
Bonjour Michel,

Lorsqu'un quotidien de souffrance est trop lourd à porter, il existe des lieux où prendre le temps de s'apaiser et tant pis pour ceux qui apposent une étiquette ... qui sait si un jour ils n'en auront pas besoin ...
Cet oiseau de folie il nous prête sa plume et sa couleur unique ... sachons l'apprivoiser, à moins que ce soit le contraire ... n'ayons pas peur de qui nous sommes.

Bon dimanche Michel
Amitiés
Pierre
bien sur ce n'est pas un échapatoire mais une soupape de sécurité pour une âme en détresse et malheureusement trop souvent le sujet est galvaudé au détriment de celui qui souffre intérieurement. Quand je dis que j'avais interdit les visites, c'est surtout que personne n'osait venir me voir, alors je les ai épargné à ma façon, mais que de ponsifs, de stigmatisations...

merci pour tes commentaires toujours bienveillant

bon dimanche pierre

michel
 

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
2,017
J'aime
2,248
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#17
@michel
Très beau à lire, très prenant, un séjour en hôpital psychiatrique est un apaisement pour l'esprit lorsque le corps baisse les armes....mais c'est aussi un échappatoire pour ne pas voir la vie devant, s'inhiber des soucis, des maux de la vie...mais on en ressort pas souvent encore totalement guéri...
Merci pour ce très beau texte.
Amitié,
Corinne
bonjour corinne, ce n'est pas vraiment un échappatoire mais une soupape de sécurité pour une âme blessé. je n'en retire aucune fierté, juste le souvenir d'être au repos du monde.

belle journée

michel
 

Membres en ligne

Anniversaires du jour

Haut