• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
Image cliquable Image Cadeau Fête des Mères

Poème La Belle au bois pas si dormant que ça !

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
2,671
J'aime
5,321
Points
173
Age
84
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
La Belle au bois pas si dormant que ça !

L’histoire que l’on répand n’est pas la véritable
Le conte d’origine est chose abominable
Et nul enfant jadis n’aurait pu l’écouter
Sans se faire, de tout conte, aussitôt dégoûter.

Certes il y eut un jour un festin remarquable
Avec roi, reine, sujets, un luxe peu croyable
Mais la fée Sénila qui survint en retard
Râla car on avait déjà bouffé sa part.

Bien qu’ayant la vue basse, elle eut le verbe haut,
Prise pour demeurée par un vieux roi nigaud.
Vous allez regretter de m’avoir méprisée
Ma puissance magique est loin d’être épuisée.

Vous aurez un beau jour votre fille affectée
D’un mal pernicieux la rendant agitée
Et le coup du fuseau étant une sottise
L’aiguille à tricoter deviendra sa hantise.

Lors la sotte princesse adorant le tricot
Se piqua la mimine en faisant un maillot
Et tomba sous le sort de la fée gériatrique !
Par érotomanie, elle devint lubrique.

Et j’ose vous le dire d’Hitchcock la lecture
Lui fit abandonner la commune mesure
Elle fut princivore ce fut abominable
La royale cuisine présidait à sa table.

D’abord elle sommeillait ou bien faisait semblant
Quand on lui annonçait voila prince charmant
Et l’ayant épuisé jusqu'à son agonie
Elle gardait au frigo sa morte anatomie ;

Puis se servant d’aiguilles laissées par la sorcière
Dégustait en brochettes la noblesse princière
Variant les épices, les sauces, les légumes,
Elle se nourrissait de ses amours posthumes.

Un prince plus malin au château vint un jour
Il avait beaucoup lu et saisi par l’amour
Trouva dans un grimoire un remède capable
De guérir la princesse de son penchant coupable ;

La belle émerveillée eut le prince en époux
Il la trouvait sublime, elle le trouvait doux,
Au peuple voulant être souverains bénéfiques

Ils donnèrent à bouffer les hommes politiques.
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,849
J'aime
13,598
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
Excellentissime !
Merci pour l'originalité de ce conte éroto-morbide finissant bien

Belle journée
 
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
1,952
J'aime
3,570
Points
173
Je suis
Une femme
En ligne
#5
J'en apprends des choses sur ce conte...
Il faut croire que j'étais endormie toute ma vie LOL
Amitiés
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
9,847
J'aime
15,436
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
Cette plume, heureusement pour nous, sait reprendre l'Histoire et nous faire sourire ! Un excellentissime bravo mérité pour ce conte !
Amitiés, Chess.
 
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
1,952
J'aime
3,570
Points
173
Je suis
Une femme
En ligne
#7
1550429107528.png
1550429107528.png
Si vous saviez, ma soeur, ce qu'on a pu me raconter comme mensonges quand j'étais petite ! Y en aurait du monde à la confesse...Je n'ose vous dire, ma soeur, ce que j'viens d'apprendre ! Ben, ch" pu où j'en suis, j'vais aller dormir ...
 
Haut