• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
  • Merci de ne pas publier plus de 5 poèmes par jour.

Mon amour, mon ailleurs

Corsaire

Grand poète
Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
355
J'aime
462
Points
68
Je suis
Un homme
Hors ligne
#22
C'est surtout toi, ami Corsaire qui me touche beaucoup ...
Je n'arrive pas à m'expliquer le pourquoi de la vision qui me revient toujours : on dirait qu'elle reste imprimée sur mon front .
Peut-être est-ce la magie de ton écriture ? Oui ! Je crois !

Bien à toi

Rose *** attentive
Ou la magie de la personne qui la reçoit ? La poésie est aussi cela, Rose. Mais comme des enfants, nous jouons avec des mots. Le reste n'est que correspondances ou synchronicités... Sourire.
 

Trémière

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
7,705
J'aime
8,108
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#23
Ou la magie de la personne qui la reçoit ? La poésie est aussi cela, Rose. Mais comme des enfants, nous jouons avec des mots. Le reste n'est que correspondances ou synchronicités... Sourire.
Oh ! Tu me fais sourire, cher Corsaire ... disons alors, tout simplement, qu'il s'agit en effet de correspondance ...

Bien à toi

Rose ***
 

EricB

Grand poète
Inscrit
31 Décembre 2018
Messages
220
J'aime
470
Points
68
Je suis
Un homme
Hors ligne
#25
Où es-tu quand le soir est une chambre noire
Mon amour, mon ailleurs, il est des heures creuses
Tant de vaines passions. Je sais ces promenoirs
Où s'attardent l'ennui et ses ombres pleureuses

L'humeur peut inspirer des choses monotones
À ceux qui ont fermé leur cœur à tout bonheur
Sais-tu les airs nouveaux que la brise fredonne
Et qui donnent aux fleurs d'immortelles odeurs

Tout peut être futile à l'être qui sommeille
Dans ses puits intérieurs où la chimère danse
Vois. Les gouttes de pluie autant que le soleil
Font naître du néant la fertile espérance

Mon amour, mon ailleurs, qu'importent les saisons
Le temps fait bien son œuvre, il chasse les tourments
Ton rire étincelant offre à tout horizon
L'intense volupté des levants rubescents
Très beau poème Corsaire...on voit que vous y avez beaucoup travaillé pour ciseler...
C'est Rose qui m'a parlé de vous, elle a raison vous avez bien du talent.
Amicalement
Eric
 

astree84

Grand poète
Inscrit
4 Mars 2019
Messages
2,251
J'aime
4,373
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#26
Où es-tu quand le soir est une chambre noire
Mon amour, mon ailleurs, il est des heures creuses
Tant de vaines passions. Je sais ces promenoirs
Où s'attardent l'ennui et ses ombres pleureuses

L'humeur peut inspirer des choses monotones
À ceux qui ont fermé leur cœur à tout bonheur
Sais-tu les airs nouveaux que la brise fredonne
Et qui donnent aux fleurs d'immortelles odeurs

Tout peut être futile à l'être qui sommeille
Dans ses puits intérieurs où la chimère danse
Vois. Les gouttes de pluie autant que le soleil
Font naître du néant la fertile espérance

Mon amour, mon ailleurs, qu'importent les saisons
Le temps fait bien son œuvre, il chasse les tourments
Ton rire étincelant offre à tout horizon
L'intense volupté des levants rubescents
L'amour rend toujours le monde plus beau, ouvrir son coeur permet au bonheur de s'y installer, au soleil de brûler les chagrins, au vent d'emporter au loin leur cendres, quand au rire, il les transforment en perles de diamant, qui cascadent à travers l'univers!
 

Corsaire

Grand poète
Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
355
J'aime
462
Points
68
Je suis
Un homme
Hors ligne
#27
Très beau poème Corsaire...on voit que vous y avez beaucoup travaillé pour ciseler...
C'est Rose qui m'a parlé de vous, elle a raison vous avez bien du talent.
Amicalement
Eric
Bonsoir EricB, je vous remercie d'être passé me lire. Je viendrai vous lire avec plaisir quand je pourrai me poser un peu et retrouver l'essentiel : la poésie.
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
3,662
J'aime
6,135
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#28
J'ai bu tes mots qui sont une source rafraîchissante, et j'ai adoré par-dessus tout le dernier quatrain :

Mon amour, mon ailleurs, qu'importent les saisons
Le temps fait bien son œuvre, il chasse les tourments
Ton rire étincelant offre à tout horizon
L'intense volupté des levants rubescents


SUBLIME
 
inscrivez-vous

Membres en ligne

Haut