• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Soudain

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
4,900
J'aime
9,638
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1



Soudain une nuée de mille feuilles mortes,
éclaboussa le ciel comme un vol d’étourneaux.
Les feuilles se murent comme autant de cohortes,
colorièrent l’azur, comme traits de pinceau.


Ca s’est passé si vite, c’était vraiment très beau.
J’aurai pu l’ignorer, mais mes yeux avaient vu.
Ce n’était qu’un détail sous quelques oripeaux,
et si je m’étais tu, vous ne l’auriez pas su.


Ces moments de la vie que l’on remarque à peine
sont pourtant essentiels, comme l’air, comme l’eau.
Comme la joie de vivre qui court dans les veines,
comme le nid perché du charmant hirondeau.


Toutes ces feuilles rousses empreintes de bohème,
sont autant de messages que les arbres s’envoient.
Sur l’une d’entre elles j’ai écrit ce poème,
à vous chères au coeur, ô rousses fées des bois.


Moïse Wolff
le 22/11/2018

© texte protégé
 
Dernière édition:

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,367
J'aime
12,891
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Quel magnifique poème dédié aux rousses fées des bois.
C'est très important de noter ces moments précieux autant qu'éphémères.

Merci de nous en faire profiter. Jolis traits de pinceaux pour ce merveilleux tableau haut en couleurs.

Ces moments de la vie que l’on remarque à peine
sont pourtant essentiels, comme l’air, comme l’eau.
Comme la joie de vivre qui court dans les veines,
comme le nid perché du charmant hirondeau.


Tour à fait d'accord !
Belle soirée
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
4,900
J'aime
9,638
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
Quel magnifique poème dédié aux rousses fées des bois.
C'est très important de noter ces moments précieux autant qu'éphémères.

Merci de nous en faire profiter. Jolis traits de pinceaux pour ce merveilleux tableau haut en couleurs.

Ces moments de la vie que l’on remarque à peine
sont pourtant essentiels, comme l’air, comme l’eau.
Comme la joie de vivre qui court dans les veines,
comme le nid perché du charmant hirondeau.


Tour à fait d'accord !
Belle soirée
Bonjour CLARI, merci de votre lecture commentée, ces moments passent si vite, ils n'échappent pas toujours aux poètes fort heureusement...

Amicales pensées
M-Wolff
 

Corsaire

Grand poète
Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
309
J'aime
406
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
La nature est toujours une formidable source d'inspiration. C'est une très belle poésie qui m'incite à dire que ce qui est de l'ordre du détail contient souvent l'essentiel voire les cents ciels...
 
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
14,994
J'aime
20,993
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
De la belle poésie, mon passage préféré est :

Ces moments de la vie que l’on remarque à peine
sont pourtant essentiels, comme l’air, comme l’eau.
Comme la joie de vivre qui court dans les veines,
comme le nid perché du charmant hirondeau.

Toutes ces feuilles rousses empreintes de bohème,
sont autant de messages que les arbres s’envoient.
Sur l’une d’entre elles j’ai écrit ce poème,
à vous chères à mon cœur, ô rousses fées des bois.


MERCI pour ce délicieux partage, j'aime beaucoup l'image qui décore à merveille :) ;)

Bonne soirée
Amicalement
Personne :sneaky:
 

Plumaillon

Poète confirmé
Inscrit
16 Novembre 2018
Messages
50
J'aime
75
Points
18
Age
55
Localité
Là-bas
Je suis
Un homme
Hors ligne
#9
Les rousses fées des bois vous ont superbement inspiré. Délicieuse lecture, merci.

Plumaillon
 

michel

Grand poète
Inscrit
20 Août 2018
Messages
1,925
J'aime
2,162
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
Voir la pièce jointe 2578


Soudain une nuée de mille feuilles mortes,
éclaboussa le ciel comme un vol d’étourneaux.
Les feuilles se murent comme des cohortes,
colorièrent l’azur, comme traits de pinceau.

Ca s’est passé si vite, c’était vraiment très beau.
J’aurai pu l’ignorer, mais mes yeux avaient vu.
Ce n’était qu’un détail sous quelques oripeaux,
et si je m’étais tu, vous ne l’auriez pas su.

Ces moments de la vie que l’on remarque à peine
sont pourtant essentiels, comme l’air, comme l’eau.
Comme la joie de vivre qui court dans les veines,
comme le nid perché du charmant hirondeau.

Toutes ces feuilles rousses empreintes de bohème,
sont autant de messages que les arbres s’envoient.
Sur l’une d’entre elles j’ai écrit ce poème,
à vous chères à mon coeur, ô rousses fées des bois.

©Moïse Wolff
le 22/11/2018
très belle hommage aux feuilles mortes mais qui volent toujours, sur lesquelles on marche, très beau texte au sujet unique qui tient le route.

amitiés

michel
 
Dernière édition par un modérateur:

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
4,900
J'aime
9,638
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#13
La nature est toujours une formidable source d'inspiration. C'est une très belle poésie qui m'incite à dire que ce qui est de l'ordre du détail contient souvent l'essentiel voire les cents ciels...
Bonsoir Corsaire, je ne suis qu'un poète amateur, c'est difficile d'écrire un poème en jumelant les ressentis du vécu, quelquefois la plume écrit toute seule ou prou, mais il y a aussi le manque d'inspiration et le trou. L'essentiel c'est de faire passer un message poétique, c'est là que tout se joue... Merci de votre venue...

Amicale pensée
M-W
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
4,900
J'aime
9,638
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
De la belle poésie, mon passage préféré est :

Ces moments de la vie que l’on remarque à peine
sont pourtant essentiels, comme l’air, comme l’eau.
Comme la joie de vivre qui court dans les veines,
comme le nid perché du charmant hirondeau.

Toutes ces feuilles rousses empreintes de bohème,
sont autant de messages que les arbres s’envoient.
Sur l’une d’entre elles j’ai écrit ce poème,
à vous chères à mon cœur, ô rousses fées des bois.


MERCI pour ce délicieux partage, j'aime beaucoup l'image qui décore à merveille :);)

Bonne soirée
Amicalement
Personne :sneaky:
Bonsoir personne, merci d'être venue me lire, c'est vrai que l'image des feuilles qui volent au vent est belle...

Amicale pensée
M-Wolff
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
4,900
J'aime
9,638
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#18
Les rousses fées des bois vous ont superbement inspiré. Délicieuse lecture, merci.

Plumaillon
Bonjour Plumaillon , je vous remercie d'être venu me lire, l'inspiration est facile quand on est sensible et quand on aime la nature qui nous entoure... le plus dur est de coucher des mots sur un support.

Amicale pensée

Wolff
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
4,900
J'aime
9,638
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#19
très belle hommage aux feuilles mortes mais qui volent toujours, sur lesquelles on marche, très beai texte au sujet unique qui tient le route.

amitiés

michel
Bonsoir Michel, merci de votre visite, quand j'étais môme, j'aimais l'odeur des feuilles mortes qui brûlaient (on faisait un grand feu avec les copains) je n'étais pas encore "poète" sourire... merci du commentaire...

Amicalement
M-Wolff
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
4,900
J'aime
9,638
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#20
C'est tout l'art du poète (ou du photographe) de savoir figer l'instant dans ce qu'il a d'unique et précieux. Mission accomplie cher poète.

Merci et belle soirée
Pierre
Bonsoir Pierre, c'est ça, tout réside dans l'attention et le bon réflex du moment pour figer l'instant...
Merci de ta visite commentée que j'apprécie vivement...

Amitiés
M-Wolff
 

Membres en ligne

Haut